Donnant suite à son excellent LP « Machines », le producteur Russe ENEI nous drop un nouvel EP qui dévoile à nouveau l’étendue de son talent.

Sa colab avec EMPEROR « Liberation » ouvre les festivités avec une basse bien warm et des percussions précises, nous livrant ici un morceau plutôt épuré mais diablement efficace.

Le deuxième titre « Headtop » featurant CHIMPO raise le level avec un flow bien dark, une basse pénétrante et des hats trappy, un des cuts à retenir sur cette release.

Sam Wills pose ses vocaux soulful sur le troisième titre « Circles », où Enei conserve l’ambiance dark qui teinte l’ensemble de cet EP, créant le morceau soul/deep le plus commercial de l’album.

« Mosquito » clôture le package vinyle de cette release avec une intro aux atmosphères de forêt amazonienne, un break épuré et un riff grinçant. Un morceau sans grande originalité qui fait ici un peu figure de filler.

Le package digital dispose d’un morceau supplémentaire « The Bonebreaker », titre évocateur qui se caractérise par des layers de percussions frénétiques et qui risque de manquer aux acquéreurs du vinyle, car un des highlights de cet EP.

Une release notable même si un peu décevante de la part de Enei, qui aura le mérite d’illustrer ici la diversité de son répertoire, ça reste frais.

Enei – Liberation EP – [CRIT071] by Critical Music

 

Chronique par @Der Ausländer

Soundcloud

Facebook

Reviews: Frankee XTrah