Various Artists
Existence EP
Sorti le : 20/04/2015
Cyberfunk

Du sang neuf pour la drum & bass UK : Xtrah lance Cyberfunk, son propre label. Le producteur, figure importante depuis maintenant plusieurs années s’est illustré comme acteur de la scène underground aux côtés de labels tels que Subtitles, Symmetry recordings ou encore Critical music. En surfant sur une esthétique entre neurofunk et rollin, Xtrah s’est entouré au fil de ses sorties de collaborateurs de goût tel que DLR, Mako et Villem.
Pour le premier release de Cyberfunk, c’est un «various artist EP » qui nous est proposé. Un choix judicieux pour présenter le nouveau projet et donner une idée d’ensemble de la direction musicale du label en invitant plusieurs producteurs.
Fidèle à lui-même, Xtrah dévoile un Existence EP au son pesant et froid comme il sait le faire.
Petite analyse en « track by track » de l’opus.

Xtrah – Operator

La couleur est annoncée dès les premières secondes. Une composition épurée, des sons mécaniques, d’inquiétantes voix synthétiques, un kick sourd et puissant comme un tambour.

Le son du track s’accorde à merveille à l’artwork de l’EP : sombre, métallique et tranchant. Un snare agressif, une bassline lourde et grasse, un beat minimaliste, on navigue en plein deep.

 

Xtrah – We Exist

“We Exist” vient confirmer le style de l’EP. D’après Xtrah lui-même, le nom Cyberfunk serait inspiré du cyberpunk, univers futuriste apocalyptique. Il évoque également des inspirations cinématographiques comme Terminator.
Les basses modulantes techstep de ce track renvoient effectivement à quelque chose de très « robotique ». Un drop technique, des superpositions de reese basses et une drum en layering. Le producteur sait assurément manier le neurofunk avec subtilité.

 

Simple Technique – Cold Steppin

Il était de bon augure d’inviter des newcomer sur ce premier EP.
Simple Technique est un duo formé en 2009, jusqu’alors très peu exposés malgré des productions de qualité.
La track reste dans la simplicité et l’efficacité d’un groove toujours très minimaliste. La bassline profonde et résonnante rappelle fortement le son de Disprove sur « Negative Dots » et « In the Lab ». Des producteurs qui, on l’espère, feront parler d’eux cette année.

 

Xtrah & Break – Forte

L’EP s’achève sur une collaboration entre Xtrah et Break, patron de Symmetry recordings et producteur de légende. Le style de ce dernier prédomine : une voix féminine saturée, une drum complexe et surtout cette inimitable sub bass grésillante, signature sonore de Break. On retrouve cependant Xtrah dans le détail, pour apporter la touche cybernétique propre à l’EP.

 

Voilà donc un premier EP prometteur pour le jeune label Cyberfunk. Le choix artistique est sans surprise très proche des productions habituelles de Xtrah, mais on perçoit le parti pris de donner au label un son inédit grâce à des ambiances nouvelles.
Le style général reste cependant proche de ce qui se fait sur des enseignes telles que Dispatch recordings et Horizons music, il faudra donc que Cyberfunk fasse ses preuves pour se démarquer et imposer sa signature. Un pari difficile mais intéressant pour apporter de la fraîcheur à la scène drum & bass.

 

Charles Fourcassié