Encore 365 jours de folie dans la sphère drum & bass ! Le style, qui connait un essor considérable en termes d’expansion et de renouvèlement depuis le début de la décennie, ne cesse de nous surprendre chaque année. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que 2015 ne fut pas en reste.

Une poignée d’albums marquants, comprenant notamment MC DRS, Ivy Lab, Spectrasoul, June Miller ou encore Mark System, ainsi qu’une multitude d’EPs dont l’énumération prendrait plus d’une centaine de pages. Du neurofunk au jump up en passant par le dancefloor dnb et le minimal deep, chaque mouvement a donné le meilleur de lui-même.
Des producteurs de plus en plus prolifiques, une coopération grandissante entre labels et promoteurs ainsi que des artistes toujours plus jeunes et ambitieux (Ex. Signal, Clarity…). La communauté ne cesse de se développer et on observe l’émergence de nouveaux talents grâce à la circulation de plus en plus rapide de la musique via les réseaux sociaux, plateformes de distribution audio et forums spécialisés.

Des soirées de qualité également, avec des lineups incroyables aux quatre coins du globe. Si le centre du mouvement reste en Angleterre, on constate l’influence grandissante de l’Allemagne et des pays d’Europe de l’Est ainsi que d’autres pays plus surprenant tels que l’Australie, qui semble attirer de plus en plus de djs sur les tournées internationales. On note également l’expansion importante des festivals en Europe tels que le Let It Roll, l’Outlook festival ou encore le Sun & Bass qui ont chacun délivré une édition 2015 époustouflante avec une programmation à couper le souffle et une capacité d’accueil accrues.

Niveau événements, on retiendra entre autre le tragique décès de la légendaire vocaliste Diane Charlemagne, l’annonce de la fermeture du label Renegade Hardware ou encore le retour controversé de Spor sur la scène drum & bass.

Afin de faire le point et d’être sûr que vous ne passiez à côté de rien, l’équipe Dnb France vous présente son Top 30 des tracks qui ont marquées l’année, avec en bonus un focus sur le top 5 des tubes 2015.

1) LSB ft. Tiler Dailey & DRS – The View // Soul:R 

Incontestablement l’hymne liquidfunk de 2015. Une atmosphère profonde et spacieuse encensée par le dialogue entre la voix mélancolique de Tyler Daley et le flow légendaire de MC DRS. Une composition simple, une drumline punchy et des mélodies vocales fortes qui en font une track phare. Une belle surprise de la part de DRS et une mise en lumière de LSB, producteur méritant bien plus d’attention qu’on ne lui accorde généralement.

2) Noisia & the Upbeats – Dead limit // Vision Recordings

Noisia & The Upbeats nous ont délivrés en 2015 un nouveau banger pour détruire le dancefloor : un buildup épique chargé de tension, un drop surpuissant à base de basses modulantes furieuses, de synthés agressifs volatiles et d’une drumline complexe, la recette parfaite pour enflammer un set neurofunk. Les maitres du genre prouvent une nouvelle fois leur titre de légendes et nous servent un tube efficace, avec une maitrise de la production époustouflante.

3) Ivy Lab – Sunday Crunk (Mefjus Remix) // Critical Music

Ivy Lab et Mefjus : deux noms qui on fait beaucoup fait parlé d’eux en 2015. Avec ce remix de la track hip hop « Sunday Crunk », Mefjus allie avec génie neurofunk et halftime. Un mélange ou s’associent basses nerveuses et percussions bancales pour un résultat funky, gras et irrésistiblement groovy.

4) Dimension – Whip Slap // MTA Records

Le jeune producteur se place comme une étoile montante de la scène dancefloor ces dernières années avec une série d’excellentes sorties. Avec « Whip Slap », Dimension joue de son style pour amener de la fraicheur à son univers sonore. On a ici affaire à une track dominée par une basse lourde à la mélodie catchy large et ronflante. On retrouve évidemment les stabs mélodiques du producteur et ses claps brillants qui font sa signature musicale, au grand plaisir des amateurs du genre.

5) Mefjus, Insideinfo & the Upbeats – Footpath // Virus Recordings

La collaboration entre Mefjus et Insideinfo, qui avait déjà frappé en 2014 avec l’excellent « Mythos/Blunt », a de nouveau fait parler d’elle cette année sur Virus Recordings. « Footpath feat. The Upbeats » fut certainement un des bangers les plus attendu de 2015. Une basse rugissante, une batterie puissante caractéristique du style « The Upbeats », là encore une track qui reste dans l’efficacité et la simplicité tout en dégageant une énergie folle d’une rare violence. Une véritable bombe à placer dans les mixes les plus énervés.

6) Skeptical – Imperial // Exit Records
7) Calyx & Teebee – Long Gone // RAM Records
8) Spectrasoul – Always // Shogun Audio
9) The Prototypes – Pop it off // Viper Recordings
10) Break & Kyo – Simpler Times // Symmetry Recordings
11) James Marvel ft. MC Motta – Way Of The Warrior // Audioporn Records
12) The Clamps – Nerves // Trendkill Records
13) Pola & Bryson – Stolen Glances // Soulvent Records
14) Riya ft. Dynamite MC, Villem & Mc Leod – Fear Bites // Spearhead Records
15) Xtrah – Operator // Cyberfunk
16) Signs – Clockout // Piranha Pool
17) Arkaik – My Love // Flexout
18) Dj Sly & MC Bassman – QuarterPounder Bass (Serum Remix) // Higher Stakes Recordings
19) Decimal Bass – Work For Nothing // Playaz Recordings
20) Brain Crisis – Camatcho // Subtitles Music
21) Rockwell – Please Please Please (Play This On the Radio) // Shogun Audio
22) Icicle ft. SP:MC – Dreadnaught (Phace Remix) // Shogun Audio
23) Fracture & Chimpo – From Early // Metalheadz
24) Mind Vortex – Bigger Than that // RAM Records
25) Mark System – Optix // Exit Records
26) Ivy Lab – Twenty Questions // Critical Music
27) Goldie – Broken Man (Halogenix remix) // Metalheadz
28) Alix Perez – Recall & Reflect // Exit Records
29) Black Sun Empire & State Of Mind – Ego // Blackout
30) June Miller feat. Mefjus – Saus // RAM Records