Mako
The Third EP
Sorti le: 08/03/2016
Metalheadz 
On se retrouve cette semaine avec « The Third EP », dernière sortie du producteur anglais Mako. Ce dernier, à la tête du label Utopia music, s’est entre autre illustré en 2014 par ces collaborations avec DLR ou encore avec Hydro et Villem sur Dispatch recordings, développant une drum & bass sombre et technique influencée par le dark jungle des années 90′.
Cette deuxième sortie du producteur chez Metalheadz confirme la tendance avec quatre titres deep et old school. Des snares métalliques et des basses 808 qui rappellent les vibes originelles du label alliés à une production moderne remarquablement soignée.
Regardons en détail le contenu de l’EP avec une nouvelle analyse « track by track » :

Mako feat. Sine – The Gully (Grunge VIP)

L’EP débute avec la VIP très sombre de « The Gully », track tirée de l’EP  The Truthseekers sorti en 2014. La drumline « rollin » simple de l’originale est ici remplacée par un beat halftime pesant amenant un groove considérable.  Le son est large, lourd: la réverbération sur la snare et les effets de delays couplés aux sons industriels de morceau donnent une sensation de spatialité très immersive, une atmosphère presque surnaturelle.

Mako feat. Villem – String Section

On revient vers un roller plus classique sur « String Section » en collaboration avec Villem. Les nappes de cordes dramatiques de l’introduction laissent place à un drop minimaliste mené par un kick profond résonnant comme un tambour de guerre. La linéarité de la structure est compensée par un travail de sound design où se mêlent basses modulantes, sons spatiaux et percussions tribales pour un rendu maîtrisé et terriblement efficace pour le mix.

Mako – By Firelight

« By Firelight » suit la même ligne avec une drumline breakée et des basses sinueuses. On remarque les sonorités des basses hits rappelant ceux de « Dub Sequence » par Skeptical, venant ponctuer les boucles du drop en apportant de la dynamique. La production est complexe, les sonorités s’équilibrent parfaitement dans un mixdown clair et détaillé. On sent assurément de la maturité dans le processus de composition du producteur. On note des effets de stereo intéressants sur les voix et les éléments mélodiques.

Mako – The Need In Me

L’EP se termine sur une touche moins sombre avec « The Need In Me ». Les accords bossa nova de l’introduction annoncent un drop complexe où fusionnent breaks, basses et percussions pour une atmosphère délicieusement smooth et jazzy. Les vibes « complex jungle » de la track rappellent les pionniers du style tels que Photek et Quicksilver. Des touches mélodiques de pianos Rhodes, des drums old school et une structure évolutive faisant changer l’humeur du morceau au fil de l’écoute; Assurement une belle façon de conclure un opus de drum & bass intense.

Mako signe avec « The Third EP » la suite logique de « The Truthseekers »: Un opus 100% Metalheadz aux influences dnb 90′ qui fait preuve de créativité et d’un personnalité propre lui permettant de ne pas être relayé  au rang d’exercice de style purement nostalgique. On a bien ici affaire à un EP de drum & bass moderne, tant au niveau de la technique de production que du processus de composition.
On attend maintenant la suite des événements, qui s’annonce très prometteuse pour Mako. On peut notamment citer l’album à venir de OneMind sur Metalheadz, projet collaboratif de DLR et Mako. L’alchimie entre les deux producteurs s’est déjà montrée concluante avec « Your Mind »EP, la perspective d’un nouvel LP a donc de quoi susciter l’enthousiasme. A suivre… 

 

Charles Fourcassié