Alix Perez
Elephant Dreams EP
sorti le: 18/05/2016
1985 
Après Xtrah, Spectrasoul ou encore Ruffhouse & Gremlinz, c’est au tour de Alix Perez de monter son propre label, nommé 1985 (prononcez « one nine eight five »). Pour cette première sortie, le producteur nous délivre quatre nouveaux savoureux rollers dont deux en collaboration avec son ami de longue date Skeptical, égérie de la drum & bass minimale.
Alix Perez s’est monté particulièrement prolifique ces dernières années, développant un style riche alternant entre des ryhtmes halfbeat teintés de hip hop et de la drum & bass rollin’ oscillant entre liquidfunk et deep aux ambiances sombres et immersives. On compte depuis deux ans nombreuses sorties d’une grande qualité pour le producteur telles que « Surplus One EP » et « Recall & Reflect EP », ainsi que de très bons projets collaboratifs, notamment « Arkestra EP » en binôme avec Ivy Lab et tout récemment au sein de « Richie Brains », super-collectif composé respectivement de Fracture, Sam Binga, Om Unit, Chimpo, Fixate, Stray et Alix Perez.
Pour cette première sortie de 1985, on retourne vers de la straight drum & bass puissante, épurée, qui retourne vers les fondamentaux avec une énergie puisant dans l’essence brut du genre, sans artifices. Tour d’horizon sur le contenu de l’opus.

Alix Perez – Elephant Dreams feat. Skeptical

Une entrée en matière plus que réjouissante. Connue depuis plus de deux ans dans le milieu pour être une dubplate convoitée avidement, c’est finalement en ouverture de cette sortie qu’elle fait son apparition officielle. « Elephant Dreams » se caractérise par sa structure très progressive faisant évoluer les éléments sonores subtilement et sa basse sourde singulière. La composition très épurée et la sensation de vide dans l’arrangement témoigne de la musicalité si particulière de Skeptical, le tout magnifié par une ambiance sombre portée par une ligne vocale plaintive et une drumline puissante qui roule avec groove. Le nouveau banger à placer en mix pour tout les deepheadz.
https://www.youtube.com/watch?v=kP3zYeD5Zq4

Alix Perez – Had I Known

« Had I Kown » développe des vibes liquidfunk plus mélodiques. On retrouve ici le Alix Perez de « Recall & Reflect »: Une ligne vocale soul mélancolique noyée dans le chorus, une snare catchy doublée de « claps » et bien sûr des accords de pianos jazzy qui conduisent la track dans une atmosphère profonde, poétique et contemplative, à l’instar d’un Calibre où d’un Lenzman dans le meilleur de sa forme. Sans faute encore une fois avec un morceau très bien composé, aux sonorités équilibrées et très belles. Well done.

Alix Perez – Stnkr

Retour au deep sur « Stnkr » avec une formule plus crue. La drumline marque un kick/snare puissant et froid tandis qu’une menaçante basse aigre résonne sur le drop. Vient s’ajouter un sound design aux sonorités abstraites et des glitchs sinueux renforçant l’atmosphère sinistre qui se dégage du morceau. Une ambiance et une composition qui rappelle entre autre le remix de « Battle Scar » par Friction et Fourward par ses vibes nonchalantes.
https://youtu.be/TQ9OEfKFfI8?t=8m43s 

Alix Perez – Room 667 feat. Skeptical

Retour de Skeptical sur ce dernier titre particulièrement sombre: Une sub basse puissante seule couplée à une drumline droite et sèche, une structure linéaire répétitive pratiquement dénuée de buildup et des samples vocaux hypnotisants. Le tout rappelle fortement les vibes du « Blue Eyes EP » sorti en 2011 sur Ingredients records, dans son approche extrêmement minimaliste et crue. Une fois de plus, une track qui fera le bonheur des soirées underground dans les caves de Londres, Bristol et Manchester ainsi qu’outre-manche.

 

Alix Perez dévoile 1985 avec une première release prometteuse, dont la qualité est une nouvelle fois irréprochable. « Elephant Dreams EP » synthétise parfaitement le goût prononcé de Alix Perez pour la drum & bass sombre, mélancolique et profonde avec ces nouveaux titres taillés pour le mixe.  Côté direction artistique, on reste donc sur des acquis très encrés pour le producteur et on imagine aisément la suite de l’histoire. On peut néanmoins sans doute s’attendre à de belles surprises en terme d’innovations et de fraîcheur dans les sorties qui suivront, c’est pourquoi le label est désormais à surveiller avec attention. On note par ailleurs l’excellente initiative de toutes les figures influentes de la drum & bass qui ont récemment décidées de fonder leur propre label. Une tendance enthousiasmante apportant de la dynamique à la scène et des opportunités pour les producteurs émergents. Il fait définitivement bon temps pour les newcomers dans la sphère drum & bass.
Charles Fourcassié