Various artists
The Future Sound Of Canada

Sorti le: 09/09/2016
Hospital Records
Si l’on vous dit Canada, vous pensez certainement à de grands lacs azurés entourés de séquoias et de montagnes enneigées sous une pluie de sirop d’érable. Et vous ne seriez pas si loin de la vérité. Mais saviez-vous qu’on y trouve également une scène drum & bass foisonnante ?
Depuis mars dernier, Hospital records s’est lancé dans une nouvelle série de releases intitulées « The Future Sound Of [...]« . Un concept original consistant à regrouper sur chaque EP des producteurs d’un même pays, comprenant des artistes de notoriété internationale comme des newcomers. Ainsi, le leader de la drum & bass dancefloor s’est déjà attaqué aux Etats Unis, au Brésil et au Pays Bas pour aujourd’hui revenir avec une compilation dédiée exclusivement au Canada, région du monde que l’on cite très rarement entre junglists mais qui recèle pourtant d’artistes talentueux. Au programme, six tracks variées, reflétant une grande richesse en termes d’influences dancefloor mais aussi des choses allant au delà de ce à quoi Hospital nous a habitué.
Petite analyse de cet opus à base de drums, de basses et de cariboux :

L’EP s’ouvre sur « Conduit », morceau de Schematic et Polaris. Une track au son spacieux, et planant introduite par des nappes mélodiques et une pattern de piano envoûtante. Les basses du drops incessantes semblent glisser sur la drumline breakée, acompagnée par des accords brillants développant des vibes très atmosphériques. La reese basse rappelle fortement celle de « Theia » de HLZ de par ses effets de pitch et sa texture graveleuse.
On rentre dans un registre différent avec Gremlinz. Très surprenant de voir le nom de ce dernier sur une enseigne telle que Hospital, le personnage étant généralement un habitué des labels underground et old school tels que Paradox, Samurai music ou encore Cylon recordings. Sur « Tactical Rail », le producteur délivre une track sombre aux drums complexes, dans une veine Metalheadz/Renegade Hardware très prononcée. Le drop, tout du long mené par des plages atmosphériques dissonantes, apportent une tension pesante. Le kick, sourd et puissant, vient ponctuer la drumline par accoups tel un tambour de guerre.
« Learn From The Past (feat. Victor Davies) » de Schematic revient sur des sonorités beaucoup plus habituelles du label. Un roller liquidfunk moderne à la composition classique, dirigé par une ligne mélodique simple et une voix mélancolique. La basse LFO ronde et smooth apporte chaleur et profondeur avec retenue. On note la qualité du mix, très équilibré et dynamique. Chaque élément semble trouver sa place sans bousculer le reste de l’arrangement.
On retrouve des vibes assez similaires sur « The Light In Your Eyes » là aussi dans un esprit liquidfunk empreint de dancefloor cheesy et mélancolique, façon Liquicity. Une approche ici plus « épique » avec des nappes de cordes et des synthétiseurs qui se perdent dans la reverb pour se laisser transporter par une masse sonore hypnotique.
« The Legend » de Levrige vient rompre le tempo avec un beat halftime. Une track intéressante aux influences dub, avec une drumline 808 façon Fracture et des basses profondes. Les sonorités développées se retrouvent à cheval entre des inspirations footwork et la vague de future beat actuelle. Le duo, récemment signé sur la dernière compilation de Vandal LTD, sembre prometteur. A suivre de près.
L’opus se clôture sur « Gideon » de Stranjah, ici de nouveau sur un style plus propre à Hospital. La sub basse mouvante s’associe a des synthétiseurs lancinant rythmés par de timides stabs orchestraux. On note le thème de la basse qui module et se mue en thème au piano, un détail discret mais très habile en tant que procédé de composition.

Un EP interessant de par sa direction artistique. Si l’on retrouve sans grande surprise sur beaucoup de morceaux la patte actuelle Hospital marquée au fer rouge d’un son liquidfunk dancefloor caractéristique, il est plus interloquant de retrouver des influences plus sombre et minimalistes sur certaines tracks. On peut également se réjouir de l’initiative de cette série d’EP permettant entre autre de découvrir une foule d’artistes plus ou moins méconnus, ainsi que de rappeler implicitement l’immense richesse du mouvement drum & bass au delà des frontière de la sainte Angleterre. Peut-on s’attendre à voir sortir prochainement un « Future Sound Of France » chez Hospital records ? Si rien n’est prévu à ce sujet, l’idée est à soumettre !
Charles Fourcassié