En ce moment, nombreux sont ceux qui fêtent leur 10ème anniversaire sur la scène Drum & Bass Française. Après les 10 ans de Dirty, de Jungle Juice, c’est au tour du Factor[i] Crew de souffler sa dixième bougie.
Pour fêter ce 10ème anniversaire, une « Big Room » spéciale sera organisée le 24 mars @ Le Cargö – Caen avec un line-up bien pimenté : Dimension, Signal, Mefjus et les DJs du Factor[i] Crew.
A cette occasion, on a voulu en apprendre un peu plus sur cette bande qui fait bouger les nuits de Caen et de Reims depuis quelques années.

Salut, tout d’abord est-ce que tu peux te présenter ainsi que ton crew à nos lecteurs ?

Je suis Nico, DJ sous le nom de KELIB et co-créateur de l’asso Factor[i]. Factor[i], c’est une bande de copains d’enfance mais aussi des passionnés qui ont rejoint l’aventure avec le temps et font maintenant partie de la famille. Certains pro dans le spectacle, d’autres non, mais toutes les compétences sont réunies pour proposer un véritable concept de soirée. On organise des events Bass Music depuis plus de 10 ans maintenant, dans lesquels on développe des scénographies complètes : Décor, Mapping Vidéo, Show Light, Performances artistiques…

Vous organisez des soirées à la fois à Caen et à Reims, qui ne sont pas des villes vraiment proches. C’est une chose assez rare dans notre scène, du coup on a une question simple à ce propos : pourquoi ? Par où a commencé cette histoire ?

Alors on a commencé à Caen, ville d’origine de l’ensemble du crew.
On est 2/3 à bosser dans le spectacle (son, lumière et régie), et c‘est tout naturellement qu’on s’est rapproché du Cargo (la salle de Caen) où je bossais comme régisseur lumière… puis après 5 ans passé à Caen, je suis parti bosser dans la salle de musique actuelle de Reims, La Cartonnerie, ou j’ai eu la chance de pouvoir proposer le même concept. Voilà comment on s’est retrouvé à organiser des soirées Bass à 500kms d’intervalle.

Quelle est l’origine du nom Factor[i] au passage ?

On cherchait un truc qui sonne UK sans rentrer dans des clichés… A l’époque de la création de l’asso, le gros club londonien était FABRIC, qui propulsait déjà les nouveaux noms, et la fraicheur qu’ils drainaient avec eux, sur le devant de la scène. Il y’a aussi une forme de clin d’œil là-dedans, on vous laisse faire le rapprochement.

Durant ces 10 ans, y’a-t-il eu des périodes de doutes ? Des soirées qui ont moins bien marché et qui vous ont fait penser à arrêter peut-être ?

Forcement oui, on a eu des doutes !

On a toujours cherché à analyser nos échecs… que ce soit via la programmation, via les scénographies (on travaille beaucoup sur nos scéno, on voit nos B[i]G ROOM comme un grand spectacle), ou encore le choix des dates… on sait aussi qu’une ville comme Caen est clairement TECHNO, il n’est donc pas simple de proposer autre chose que du 4*4… On est d’ailleurs les seuls sur la BASS MUSIC là-bas … donc on a travaillé, d’abord des soirées en bars, petits clubs, des petites capacités, de manière à créer une vraie scène BASS sur Caen, avant de finalement arriver sur des soirées de 1000+ personnes !

De là à penser arrêter…. NO WAY !!!! On est des putains de Junglists, on adore ça et on ne lâchera rien !

On voit plusieurs crews fêter leurs 10 ans récemment, pour nous ça témoigne d’une scène qui commence à avoir une certaine force. Vous êtes d’accord avec ça ? Quel est votre point de vue sur la scène nationale actuelle ?

Au cours de ces 10 dernières années, je pense que c’est une scène qui a eu un passage à vide (du moins pour la Drum & Bass)… l’arrivée du dubstep US a fait pas mal d’ombre à la DNB, à un moment on avait énormément de soirées dubstep.

Pour autant le dubstep a amené un nouveau public, plus jeune, plus club (faut pas oublier que la DNB est arrivée par la free party en France … on n’a pas de culture club comme en Angleterre ou en Belgique, on a dû travailler dur pour rentrer cette musique en club au début) qui a fini par doucement glisser et s’intéresser à d’autre style BASS, et notamment la DNB, qui est donc logiquement revenu sur le devant de la scène…

Avec le temps il est évident que cette scène s’est renforcée, elle a mûrit, et a développé un nouveau public et pour moi c’est en partie grâce aux orga et à leurs motivation a ne rien lâcher… Il y’a beaucoup de crews majeurs au 4 coins du pays… Toulouse, Lyon, Paris, Lille, Caen (et j’en oublie pas mal)… des structures qui ont vieillis (qui sont aujourd’hui gérés par de bons vieux briscards à qui on la fait pas à l’envers..), qui ont appris des leurs erreurs du passé (quand on est jeune on est un peu tout foufou, et on fait par moment des choix pas toujours pertinent..)

Puis regarde aujourd’hui, tu peux te pointer sur n’importe quel festival, gros ou petit… poses un track DNB, tu verras, le résultat est toujours le même .. Les gens pètent les plombs .. J’ai expérimenté ce truc plusieurs fois , et ça me file toujours le même smile !

Histoire de pouvoir un peu s’imaginer comment ça se passait à vos débuts, est-ce que vous avez quelques anecdotes à nous raconter ? On imagine qu’à l’époque vous faisiez partie du fameux forum « LaVibe », un petit mot  à nous dire là dessus ?

Ah LA VIBE (forum de junglists monté autour des années 2000 par Dale COOPER)… c’est difficile d’expliquer au p’tits jeunes le rôle qu’a eu ce forum pour nous …. C‘est d’ailleurs bien plus qu’un simple forum…. On se croisait tous dessus, on parlait Dubplates, sorties, soirées… avec le temps c’est devenu un peu comme un village, on ne se voyait pas forcement mais on savait très bien qui faisait quoi et où …. Sans ce forum, la scène ne serait pas ce qu’elle est aujourd’hui ….. ONE LOVE Mr COOPER !!!

J’me souviens aussi de monter en train à Paris pour filer direct au shop de disques « Black Label » à Bastille. On y retrouvait toujours du monde, on papotait et on se disputait les dubplates ou promo  … pour les avoir fallait être gentil avec Anakyne, qui tenait le shop …

Je me souviens aussi de belles rencontres… avant les BIG ROOM on organisait des soirées « Versus », le concept était d’inviter un autre crew d’une ville, de se rencontrer, d’échanger et surtout de bien rigoler… et on a eu de supers moments ! Shoot out pour les potes de Matozoides, Cool & Deadly, M-atome, Twisted Session et tous les autres venus en terre Normande !!!

Quelle est la date dont vous êtes le plus fier aujourd’hui ?

Ce n’est pas simple de répondre à cette question, on commence à en avoir fait pas mal …. Mais la 3ème édition des B[i]G Room Ltd à Caen fût vraiment un grand moment … Camo & Krooked / Delta Heavy / Mrk1 / Mc Ruthless… juste avant la sortie du premier album de C&K ….ils nous avaient atomisé à coup de dubplates et quelques 110 tracks en 1h de set, on était vraiment super fier de pouvoir présenter ça au public Caennais!

Parlons un peu de l’avenir maintenant, qu’est-ce qu’on peut attendre de vous dans les mois / années à venir ? Une implantation dans une nouvelle ville peut-être ?

On a le sentiment d’arriver à la fin d’un cycle .. 10 ans c’est pas rien, je crois qu’on envie d’apporter une nouvelle façon de faire la teuf … ajouter d’autres types de performances pendant nos nuits, travailler la scéno différemment….

Pour ce qui est d’une nouvelle ville, je suis aujourd’hui sur Lyon, et très honnêtement vu le travail réalisé par les structures locales (et elles sont nombreuses), je ne pense pas vraiment que cette ville ait besoin de nous…. La scène là-bas est déjà bien bien FAT !!! (Big Up les potes Lyonnais!!!)

Par contre essayer de travailler de plus petites villes … y’a quelques temps on avait organisé une série de soirées dans des villes Normandes autre que Caen, c’est aussi de notre devoir d’apporter cette musique là où elle n’est pas, je crois qu’on se doit d’avoir un vrai rôle éducatif musicalement parlant.

On se donne rendez-vous dans 10 ans : même jour, même heure ?

On l’espère fortement !!!!!

Quel serait votre line-up de rêve ?

Pffffff c est hard ça…. On a toujours expliqué qu’on ne s’arrêterait que quand on aura fait  Andy C chez nous , et c’est toujours valable !

En vrai, niveau line up on est très jaloux des progs du Bikini (BIG UP la Toulouserie!!)….. à chaque annonces on bave comme des morts de faim…. Puis je te parle pas des affiches de Jungle Juice ou Animalz, là on est sur un level clairement supérieur !

Mais il n’y a aucune concurrence, pas de jalouserie, perso je suis content de me dire que les toulousains se gavent de Drum, je suis content de voir plein de kids devant les barrières à Animalz, suis content de passer voir les potes de Get in Step, ou monter boire des bières avec les lillois de Grabuge.. Qu’on se le dise de notre côté on rentrera jamais dans une guéguerre avec d‘autres orgas (on a bien d’autres chose à foutre), on est pas là pour faire un concours de bi..

Comme la tradition le veut, on va parler un peu de notre terroir français. Ton fromage préféré ?

CAMEMBERT FOR SURE !!!!!!!

Ton vin préféré ?

Le  « 20H20 » de Moustic !

Une expression de ta ville?

« Tu prendras une topette avec ton café ? »  (En gros on ajoute du calva dans le fond de notre café)

Un petit mot pour finir?

Fierté !!!

La notre d’abord, car c’est dingue de se dire que notre aventure a commencé il y a 10 ans un soir d’apéro entre potes d’enfance, on arrive à presque 20 BIG ROOM, plein d’autres soirées, des collabs avec des festivals majeurs comme Nordïk Impakt (la famille) ou encore Dour, on est allé mixer dans pleins d’endroits, en France mais aussi à l’étranger .. Puis une fierté nationale dans le sens où l’ensemble des orga / prod / activists avons su créer cette scène tout seul, à la sueur de nos fronts…. Ça a toujours été difficile avec les gros médias, personne ne passe notre musique en radio nationale (et c’est peut-être pas si mal en fait), on a peu de couverture médiatique, on nous prend souvent pour des branleurs, qui écoutons une musique de fous. Bref, on a tous galéré pour en arriver là … et tout ça dans un but de partage, car on croit en cette musique, on la défend et on la défendra encore …

Je dis souvent que si on avait voulu devenir riches, on n’aurait sûrement pas choisi d’organiser des soirées BASS…. On est des putains de passionnés et c’est tout !!!

BIG UP à toutes les orgas, les producteurs, les artistes, le public, on ne lâche rien et on continuera à botter le cul de tout le monde a chacune de nos soirées !

N’oubliez pas la soirée B[i]G ROOM LTD #10ans – Le Cargö – 24.03.18 avec Dimension, Signal, Mefjus et les DJs du Factor[i] Crew

Liens :
Site Internet
Facebook