Après Alix Perez, Lenzman, Spectrasoul, Ulterior Motive ou encore Icicle, c’est désormais au tour de LSB de monter son propre label, confirmant la tendance des producteurs de renoms à s’émanciper des maisons mères telles que Shogun Audio et Metalheadz pour créer leur propre empreinte.
C’est ainsi que né aujourd’hui Footnotes, un label inauguré par un premier EP intitulé A New Day. Quatre titres signés par LSB lui même dont la touche soulful se fait sentir plus que jamais. Une production léchée liée à une musicalité indéniable et un groove savamment dosé.

Regardons en détail le contenu de l’EP.

Résultat de recherche d'images pour "lsb dnb"

LSB & DRS – New Day

Le titre éponyme s’ouvre sur des nappes aériennes, qui introduisent la voix de MC DRS, dont le timbre chaleureux enveloppe le track avec cette énergie caractéristique à mi-chemin entre mélancolie et espoir. Les vagues d’arpèges brillants qui s’entremêlent, portées par une drumline jungle véloce et une basse mélodique, rappellent l’atmosphère des tracks liquidfunk mid-school, Break- Enigma ou encore Alix Perez & Zero T – Dangerous Liason en tête.
Une atmosphère vaporeuse contre-balancée par un groove et un vocal catchy qui donnent au track une dimension dancefloor plaisante.

LSB – Drifter

Drifter se fait plus minimaliste, dans un style dépouillé très « Calibrien ». Une ligne de piano feutrée et triste associée à des voix lancinantes perdues dans l’echo, qui donnent une dimension très contemplative à la musique. Les drums incessantes roulant sur un shaker continu donnent au track ce caractère hypnotique et intemporel particulier au liquidfunk.
Un titre magnifiquement composé qui joue entre répétition et progression pour nous perdre dans sa rêverie. De la pure poésie au service de la drum & bass.

LSB – Tripped

On se dirige vers un son plus rugueux avec Tripped. Si l’introduction reste planante avec son pad mélodique et sa ligne de synth acid, le drop se fait profond, mené par une basse étirée et sinueuse, qui module en grognant sinistrement. La drumline est droite, efficace, la snare marquant le temps avec puissance, s’écartant de la vibe jungle pour quelque chose de plus industriel, à l’image du techstep menaçant de Ed Rush & Optical.
Un détour dans l’EP vers quelque chose de plus deep et sombre, efficace en set liquidfunk aussi bien que sur des registres plus techy.

LSB – Jazz Strings

Retour à quelque chose plus apaisé, Jazz Strings conclu l’EP avec un roller basé sur un jeu de samples; tantôt des cordes orchestrales, des voix filtrées, des trompettes ou encore du piano électrique, le tout mixé de façon à rendre les éléments pratiquement indissociables, amenant ici encore une atmosphère onirique, doucereuse et brumeuse. LSB se positionne comme un architecte talentueux du liquidfunk, maniant à la perfection les codes du style pour en tirer l’essence même, toujours dans la justesse de ton.

Une première release extrêmement prometteuse pour l’avenir de Footnotes, qui signe un nouveau départ pour LSB suite à l’arrêt des activités de Soul:r et le décès tragique de son créateur Marcus Intalex. Un nouveau jour qui s’annonce radieux pour le producteur plus que jamais sous le feu des projecteurs. 
On espère voir bientôt de nouvelles sorties annoncées sur Footnotes et on ne peut que recommander à tout amateur de drum & bass soulful de suivre l’évolution du projet avec intérêt.