Après avoir vécu notre 1er Boomtown cet été, il était temps de découvrir un autre festival qui nous faisait de l’oeil depuis quelques années : le Sun & Bass. Ce festival qui fêtait cette année sa 15ème édition est LE festival à faire si vous êtes amateurs de son Drum & Bass à tendance liquid / deep / rollers. Chaque année, le village de San Teodoro (sur la magnifique île de Sardaigne) vit au rythme de la Drum & Bass pendant une semaine début septembre.

C’est à la fin du mois de mai qu’on a eu la confirmation qu’on irait au Sun & Bass cette année. La vente des tickets s’est ouverte le 30 mai à 20h tapantes, le rappel était programmé afin d’être fin prêts à l’heure pour réserver un des quelques 2000 tickets (chiffre à vérifier) mis en vente, qui sont partis en une heure environ.

Depuis ce moment et jusqu’environ une semaine avant l’évènement, toujours aucune nouvelle quant à la programmation du festival. En allant au Sun & Bass, on fait confiance aveuglément aux organisateurs, qui n’ont pas l’habitude de décevoir ayant déjà vus quelques affiches bien alléchantes ces dernières éditions.

Le line-up nous a finalement été dévoilé et voici à quoi il ressemblait pour cette édition du 15ème anniversaire. Beau, n’est-ce pas?

C’est en avion qu’on s’est rendu à Olbia, puis en navette à San Teodoro (la ville qui accueille le festival chaque année). Ayant réservé une location en plein centre du village, on avait repéré qu’on était plutôt bien placé par rapport aux différents lieux du festival et qu’on pourrait tout faire à pied, à raison d’environ 15 minutes de marche, raisonnable.

 

On commencera notre aventure le samedi soir dans le club qui accueillera toutes les soirées entre 23h et 5h pendant toute une semaine : Ambra Night.

Un club situé en bord de plage avec une scène extérieure (Garden) et une plus petite en intérieure (Gazebo) sont offertes à nous, à environ 20m l’une de l’autre : un très bon point pour nos jambes habituées à de plus long trajets en festival!

La première soirée n’est clairement pas celle qui nous fait le plus saliver au niveau du line-up mais la mise en jambe est tout de même sympathique et on appréciera particulièrement le set de Submorphics ce soir là! Par contre, on appréciera un poil moins le prix des boissons proposés à l’Ambra : 10€ le demi de bière, 10€ le cocktail et surtout 5€ la bouteille d’eau (à savoir que l’eau des toilettes n’est pas potable).

 

Après cette courte soirée d’introduction pour nous, il est temps le lendemain de découvrir un endroit / moment mythique pour toute personne ayant vécu le Sun & Bass : l’après-midi à la plage (qui sont accessibles gratuitement, même pour ceux n’ayant pas le bracelet du festival). Le dimanche, on aura l’honneur de voir quelques prestations sympathiques dans un cadre de rêve avec une ambiance déjà familiale et décontractée. De 15 à 19h, s’enchaineront Macca, Fabio, A Sides et Benny L B2B Shimon. Mention spéciale à ces 2 derniers qui nous ont bien ambiancé et un special big up à Benny L pour son remix de « Police In Helicopter » qu’on entend assez régulièrement ces derniers temps! (Le set de Benny L B2B Shimon est disponible sur SoundCloud depuis quelques semaines : https://soundcloud.com/audiopornrecords/benny-l-b2b-shimon-sun-bass-2018)

La plage de la Cinta

La seconde soirée en club sera marquée sur la scène extérieure par un très bon set de Nu:Logic, un set très surprenant de Unglued qui ose beaucoup de choses et varie les styles (plutôt appréciable dans un festival assez axé liquid/deep). Le tout hosté par un MC très en forme en ce moment et très appréciable ce soir là, une fois de plus, j’ai nommé Inja.

La scène intérieure n’est pas en reste, surtout au niveau de l’ambiance qu’elle dégage et du Sound System bien adapté pour une musique bien profonde et puissante. Les sets de Quadrant & Iris (qui sont en réalité un couple qui mixe ensemble, à notre grande surprise!) et de Klute B2B Dom & Roland auront été nos favoris de la soirée dans le Gazebo!

 

Le lundi, on fera l’impasse sur la partie plage, pour cause de mauvais temps me semble-t-il et aussi pour se préparer tranquillement à la folie qui nous attend le soir. Ce soir là, Ulterior Motive réalisera un double set en B2B avec DLR  (un en intérieur, l’autre en extérieur) présent aussi sur le line up du jour. Le Sun & Bass, c’est aussi beaucoup de changements de programme et un ordre de passage compliqué à deviner, pas toujours très pratique si on veut arriver seulement pour voir un artiste en particulier! Le set de Fracture restera un de nos grands moments de cette soirée et du festival en général, un set rempli de morceaux dont le patron d’Astrophonica a le secret, ultra cohérent et bien différent de la plupart des sets vus jusque ici, ça fait un bien fou! Le finish de Phace, seul artiste à tendance Neurofunk invité sur le line-up (à se demander vraiment ce qu’il venait faire là!), aura le don de bien nous achever et de nous faire aussi vibrer sur des vibes différentes, agréable!

 

Le mardi à la plage avec Spectrasoul, BCee, Technimatic et Riya (live) était pour nous un des moments à ne pas manquer du festival. Et le programme n’a clairement pas déçu, des vibes liquid avec des artistes comme ça, le tout en plein soleil sur la plage, on est quand même pas loin du bonheur ultime!

Le soir était aussi coché comme un grand moment sur notre programme. Avec Jubei, Breakage, Alix Perez, Skeptical et S.P.Y sur le line-up je pense que vous aurez compris pourquoi! Une soirée riche en bonnes vibes, mais une scène intérieure bien trop petite pour accueillir tout le beau monde venu en masse pour voir ces headliners et du coup des conditions pas hyper agréables pour apprécier la soirée. Un peu dommage…

 

Le lendemain, à notre grand regret, on manquera sur la plage un des moments qui nous a été raconté comme très émouvant : Calibre & DRS : Alchemy. D’après les dires, les 2 compères ont sillonné un spectre de tempo assez large, le tout avec une sélection parfaite de Calibre et des lyrics bien affutés de MC DRS.

Déçus mais pas abattus, on se retrouvera le soir à l’Ambra Night pour une soirée spéciale annoncée dans la journée : un hommage à Spirit qui devait jouer ce soir là et qui comme avez dû l’apprendre nous a quitté tragiquement il y a peu. La soirée au Gazebo était plutôt bien fournie pour l’occasion : Response, Mantra, Seba B2B A Sides B2B Paradox, Total Science B2B Bryan G, Storm B2B Randall. On retiendra surtout de cette soirée là un énorme set de Total Science et Bryan Gee et un magnifique finish par Storm et Randall.

(Tous les sets de cette soirée d’hommage sont d’ailleurs disponible sur SoundCloud si vous souhaitez revivre cette soirée : https://soundcloud.com/sunandbass/sets/a-night-for-spirit-sunandbass)

La scène extérieure du club Ambra : le Garden

La scène extérieure n’était pas délaissée ce soir là, avec un secret special guest qui s’est avéré être DJ Zinc qui nous a clairement sorti LE meilleur set du festival, avec des morceaux old school et une qualité de mix irréprochable. DJ Marky nous aura aussi régalé, allant jusqu’à jouer caché derrière une bâche pendant que l’équipe du festival essayait tant bien que mal de vider la flaque d’eau de pluie qui s’était accumulé sur une autre bâche couvrant la scène, un moment épique!

 

Le jeudi après-midi sera synonyme de repos pour nous, la pluie a bien aidé à prendre cette décision qui nous a fait le plus grand bien pendant cette semaine intense!

Le soir, retour à l’Ambra pour assister à une soirée bien alléchante, une fois de plus : Calibre, LSB, DBridge, Doc Scott et Randall ont retenu notre attention sur le programme du soir. Une soirée encore bien riche en good vibes même si le Gazebo était encore assez rempli rendant compliqué la trouvaille d’une place agréable pour danser avec un peu d’espace.

DRS et LSB dans le Gazebo

Le vendredi après-midi allait marquer pour nous la découverte d’un nouveau lieu :  Bal Harbour, avec un programme reporté de la veille à cause des intempéries. En lieu et place des après-midi à la plage, cette fois c’est dans le jardin d’un bar / restaurant chic avec piscine qu’on a pu assister à quelques performances (souvent live) plutôt sympathique : DRS, Children Of Zeus et LSB pour un alternative set qui s’est très vite transformé en set DNB d’ailleurs. Gros coup de coeur pour la voix magique de Tyler Daley de Children Of Zeus, surtout quand il chante sur des morceaux comme The View ou Still Standing.

De retour à l’Ambra pour l’avant dernière nuit du festival! Cette soirée sera marquée par un set assez étonnant de Lynx qui osera jouer un répertoire DNB assez varié et plein de surprises, par un Alibi nous assommant avec ses morceaux à venir sur son album sur V Recordings (vus les morceaux qu’on a entendu, on vous conseille de garder un oeil sur la sortie de celui-ci), par un joli mix de Nymfo et un finish surprenant de Chris.SU.

 

On est samedi, dernier jour de festival, déjà! La journée sera spéciale pour ce closing avec un grand marathon de 15 heures de son : de 15h à 6h sur la plage de l’Ambra pour finir au club de l’Ambra Night.

De notre côté, aillant un avion à prendre très tôt le dimanche matin, on fera l’impasse sur la dernière soirée et on concentrera nos dernières forces sur l’après-midi à la plage. On assistera à un LSB B2B Technimatic annoncé à la dernière minute, et autant vous dire qu’avec ces 2 là derrière les platines la sélection est parfaite dans ce contexte de dernier après-midi à la plage! On finira notre après-midi sur une très belle prestation de Paul T. L’habitué de V Recordings nous régalera pendant une heure et finira sur son magnifique morceau encore au stade de dubplate pour le moment : « Moon In your eyes ». Un finish marquant qui résonnera dans notre tête pendant quelques jours encore!

 

Bilan

Le cadre de rêve, la programmation pointue et l’ambiance familiale font du Sun & Bass une expérience de festival unique que tous les junglists doivent vivre au moins une fois, du moins ceux étant plutôt attiré par le côté liquid / deep / old school de la Drum & Bass. Attention, car en y goûtant une fois, l’envie d’y revenir est très forte, on vous avoue qu’on a vraiment hâte de retourner en Sardaigne pour vivre une semaine de vacances / festival à 175 BPM!

Ce festival a un côté unique en son genre, notamment du fait qu’il se déroule dans des lieux assez sympathiques. Mais ce n’est pas tout, on sent vraiment que le public est passionné, à tel point que la foule devient très souvent folle en entend les quelques premières notes d’un morceau mythique!

Ce côté familial est aussi valable pour les artistes qui viennent passer une semaine de vacances en Sardaigne avec leurs confrères de la scène. Les artistes sont en plus de ça très accessibles, n’ayant pas de loges ou de privilèges visibles, ils sont régulièrement au contact du public et c’est plutôt agréable.

On pourra tout de même noter un petit bémol sur cette expérience et il se situe au niveau du budget, en partie à cause du prix des consommations excessifs dans le club. Avec un ticket aux alentours des 230€ et une durée d’une semaine, il faut en effet prévoir de mettre un peu d’argent de côté si on veut profiter pleinement de l’expérience.

Cela dit, on s’est aussi dit que faire le festival en mode « light » pourrait être aussi possible sans acheter le pass complet et profiter des après-midi gratuits à la plage et en achetant des tickets pour seulement quelques soirées.

On vous laisse avec ce petit aftermovie, qui vous mettre dans l’ambiance Sun & Bass!

 

Meilleurs sets
DJ Zinc
Total Science B2B Bryan Gee
Jubei
Ulterior Motive B2B DLR
Fracture

Morceaux les plus entendus
Spectrasoul – Untitled Horn
LSB – Potshot
Tout l’EP de Breakage – At The Controls
Break – Keepin It Raw
Benny L – Low Blow
DBridge – True Romance
Bungle – Cocooned VIP

Les dubplates
Tout l’EP de Breakage – At The Controls (qui vient de sortir)
Break – Keepin It Raw
Police In Helicopter (Benny L Remix)
Paul T & Edward Oberon – Moon in your eyes

Liens
Site web
Facebook
Instagram

Credits photo : AppsPhotography