Various Artists
Modern Soul, Vol.5 LP
10.07.20
Vandal LTD

C’est l’un des rendez-vous que les aficionados de liquid/deep attendent avec impatience, alors que l’été s’installe doucement dans les cœurs et les oreilles.
Pour la cinquième fois, Vandal LTD, label sœur de Vandal Records, délivre ici une compilation ‘Modern Soul’ qui fait la part belle aux sonorités soulful. Une dose de fraîcheur, qui s’étale sur 14 pistes soigneusement sélectionnées.

Après une pause l’été dernier, la série ‘Modern Soul’ fait peau neuve. Et si ce bel artwork, créé par le DJ/Producteur Generic, de cette édition 2020 pouvait laisser penser que l’atmosphère rendue sur la copie serait d’avantage sombre, nous faisions fausse route. La bonne vibe, la chaleur mais aussi la mélancolie restent les fils conducteurs inchangés.
Bien que toujours ouverte aux talents émergents, d’année en année, la liste des participants à cette compilation se solidifie. On retrouve donc des producteurs confirmés et réguliers du label comme Zero T, Amoss et Phase, aux cotés de récents arrivés au sein du roaster comme Mark Dinimal (anciennement MD), Arcatype, Rizzle ou encore Genic et Invadhertz. Sans oublier la petite touche locale, pour ne pas dire familiale avec Monty, Peyo et SKS, patron du label toulousain.
L’ensemble se veut moins ‘expérimentale’ en terme de sous-genres, et recentre donc son registre sur la Drum&Bass et tout ce qui caractérise son essence : rythme, fluidité et émotions.

Et cela se concrétise dès les premières secondes de l’album avec ‘Kaleidoscope’ signé du prodige belge Phase, en featuring avec la voluptueuse LaMeduza, vocaliste que l’on retrouvait déjà en ouverture du premier opus ‘Modern Soul’. Une belle mise en bouche.
Bien qu’il s’agisse d’une Various Artists, les tracks s’enchaînent parfaitement les unes à la suite des autres, créant un bloc cohérent, agréable à écouter !
Nous avouerons deux coups de cœur avec la douce et véloce ‘Canopy’ de Monty, ainsi que ‘Short Language’ dans laquelle Amoss réussi à allier la puissance habituelle de ses drums à une atmosphère mystérieuse et envoûtante.
Mention spéciale pour la très aérienne ‘Glimpse’ de l’Italien ArpXP, et le remix de ‘String Therapy’ par Arcatype qui donne un ton religieux et plus deep au titre original de Zero T & Villem, sorti sur la précédente édition en 2018.
Côté français, si le voile n’a toujours pas été levé sur l’identité de celui/celle/ceux qui se cache derrière le pseudonyme de ‘Forum’, le doute n’est en revanche plus permis quant à la qualité constante qui s’en dégage ! Fort de deux précédents EP sortis l’an dernier sur Vandal Records, notre invité mystère revient ici en collaboration avec SKS pour un titre de nappes sombres et hypnotiques, teintées finement de vocaux réverbés sur le second drop.
Le toulousain Peyo, vétéran de la scène française, se détache un peu du lot et nous surprend agréablement avec ‘Just a Memory’ ! Le morceaux puise dans des inspirations old school avec cette basse ronde, rappelant la vibe bristolienne de DJ Die ou Break, et se pare d’une ambiance jungle cotonneuse, un régal.

Avec ce cinquième volet de la série ‘Modern Soul’, le label toulousain prouve à nouveau qu’il est bel est bien toujours dans le haut du panier de la scène française, mais aussi internationale.
Ce melting pot d’artistes venus d’horizons parfois éloignés, mais agencé avec harmonie, donne un véritable cachet à l’album.
Bien que l’aspect ‘aventureux’ proposé par le passé, avec la mise en avant de productions footwork ou halftime, semble avoir été laissé en suspens cette année, cette VA réserve son lot de surprises et/ou découvertes de qualité.
En cette période trouble, cette compilation apparaît comme une lueur d’espoir au bout du tunnel. Et nous ne pouvons qu’espérer avoir l’occasion prochaine de pouvoir entendre résonner quelques-unes de ces pépites sur nos soundsystems favoris.

Vandal Records sur FB
Modern Soul, Vol. 5 sur Bandcamp

Damien ‘Combine’